KTM

Conseils de pose

Etape n°1 Préparation du support

Vous venez de recevoir votre nouveau kit déco.
Afin d'en optimiser ses performances mécaniques, vous devez respecter certains procédés de pose.

Comptez une heure et demie pour la pose d'un kit complet, prenez votre temps pour effectuer un travail soigné. Effectuez la pose "plastiques en place sur la moto" et non pas démontés.



(1) Préparez les supports (ouies, garde-boue, etc. ). Pour cela, il vous faut décoller l'ancien kit, vous pouvez utiliser un sèche-cheveux afin de chauffer la colle, ce qui le rendra plus facile à enlever (attention aux hautes températures si vous utilisez un décapeur thermique).

Ne posez pas les stickers sur des plastiques rayés, sans quoi il ne leur sera pas possible de coller de façon optimale. La pose sur plastiques neufs est vivement conseillée.

ATTENTION : Certains plastiques neufs sont couverts de cire de démoulage (invisible à l'œil nu), il est impératif d'effectuer plusieurs dégraissages, même si vous avez l'impression que la surface est sèche. Cinq ou six nettoyages au breakcleaner sont nécessaires.

(2) Nettoyez toutes les traces de colle qui pourraient rester sur le plastique, utilisez de préférence un dégraissant non gras (type acétone, breakcleaner...). ATTENTION : L'essence, le white-spirit ou des produits de type "WD" peuvent être efficaces sur certains types de colle, mais ils sont gras. Dans ce cas, il est nécessaire de bien insister sur le dégraissant car un mauvais nettoyage peut altérer la pose. Dans tous les cas, le breakcleaner (nettoyant freins) reste le meilleur dégraissant final.

Etape n°2 Positionnement et collage

(3) Positionnez le sticker sur son emplacement.


(4) Une fois que le sticker est en place, vous pouvez coller définitivement.
Pour cela, vous devez impérativement procéder de la manière suivante :
débutez toujours un collage définitif par le centre de la pièce, décollez la partie que vous projetez de poser et tenez-la d'une main (pour éviter qu'elle ne se recolle de manière intempestive). De l'autre main, vous pouvez alors recoller doucement en appuyant du centre vers l'extérieur afin de chasser l'air, à l'aide d'un chiffon propre et sec, en évoluant de manière progressive et non précipitée.
Certaines personnes préfèrent effectuer le marouflage avec le pouce nu (cela permet de mieux "sentir" la pose et les éventuelles bulles en formation).
Attention: cela requiert d'avoir les mains propres et non grasses.

Etape n°3 Finitions


(5) Pour finir, appliquez une pression importante sur l'ensemble du kit, en insistant particulièrement sur les zones sensibles que sont les bords et toutes les zones de travail intense (courbures, plis, zones de frottement, comme l'intérieur des genoux, etc.), toujours à l'aide d'un chiffon doux et sec de l'intérieur vers l'extérieur.

Enfin, par temps froid (en dessous de 10 °C), vous pouvez réchauffer l'ensemble du kit à l'aide d'un sèche-cheveux ; prenez soin ensuite d'appliquer de nouveau une pression sur l'ensemble durant le refroidissement, précisement sur les zones sensibles.
L’action de la chaleur, de la pression et du temps (laisser reposer 48 heures minimum) va permettre à la colle de prendre sur le support.

Dans le cas où vous constatez une bulle d'air, procédez de la manière suivante :
- Piquez la bulle franchement en son centre à l'aide d'une épingle.
- Gardez l'épingle enfoncée.
- Chauffez la bulle avec le sèche-cheveux puis retirez l'épingle tout en continuant de chauffer (l'air chaud dilaté va s'évacuer tout seul et la bulle disparaîtra).

(6) IMPERATIF : Laisser reposer votre kit déco pendant 48 à 72 heures (pas de roulage !). Après la pression exercée, la colle doit disposer de temps pour "épouser" son nouveau support. Au-delà de 72 heures, les caractéristiques d'adhésion sont au maximum.

Imprimer les conseils de pose